Nuit du 4 Août………………………(04/08/2019)

La nuit du 4 août 1789 , ou simplement nuit du 4 Août , est la séance de l’Assemblée nationale constituante au cours de laquelle fut votée la suppression des privilèges féodaux. Débutée le 4 août 1789 à sept heures du soir, elle se prolonge après minuit, jusqu’à deux heures du matin . C’est un événement fondamental de la Révolution française, puisque, au cours de la séance qui se tenait alors, l’Assemblée constituante met fin au système féodal. C’est l’abolition de tous les droits et privilèges féodaux ainsi que de tous les privilèges des classes, des provinces, des villes et des corporations, à l’initiative du Club breton

NDLR

 

Ces privilèges que Macron s’est empressé de rétablir (suppression de l’ISF, etc…)

Publié dans : ACTUALITES | le 4 août, 2019 |Pas de Commentaires »

Tu sais si bien mentir………………………(03/08/2019)

Tu sais si bien mentir...........................(03/08/2019) dans Non classé

IllustrationIstock

« Nous ne toucherons pas à l’âge de départ à la retraite, ni au niveau des pensions », écrivait sans détour le candidat Macron dans son programme de campagne, en 2017. Un totem qu’il n’aura eu de cesse de défendre contre vents et marées, même quand certains membres de son gouvernement semblaient céder aux sirènes du « pragmatisme » économique. Agnès Buzyn comme Edouard Philippe, pour ne citer qu’eux, envisageaient sérieusement de « proposer un allongement de la durée de travail », rappelle le Journal du Dimanche (JdD). Ils ne sont pas les seuls : tout les ministres issus des rangs de la droite républicaine ont, à un moment ou un autre, estimé la question digne d’intérêt. Après une réelle cacophonie, le président a tranché : ce n’est pas prévu.

Planète

Publié dans : Non classé | le 3 août, 2019 |Pas de Commentaires »

Brexit mal parti………………………………(02/08/2019)

, Boris Johnson , le 31 juillet à Londres. POOL / REUTERS

Le roi est nu. Huit jours exactement après son arrivée à la tête du pouvoir, Boris Johnson voit sa majorité parlementaire réduite à son strict minimum : une voix. Le Parti conservateur a perdu une élection législative partielle à Brecon et Radnorshire, au Pays de Galles, jeudi 1er août, la victoire revenant aux libéraux-démocrates.

Les tories ont désormais 310 députés, auxquels il faut ajouter les dix sièges du Parti unioniste démocrate (DUP) d’Irlande du Nord, avec lequel ils ont un accord de soutien. En face, les différentes factions de l’opposition additionnent 319 voix. Cette défaite des conservateurs augmente la probabilité d’avoir des élections anticipées cet automne.

Le Monde

Publié dans : BREXIT | le 2 août, 2019 |Pas de Commentaires »

Et bonnes vacances malgré tout………………….(01/08/2019)

Logo Francetv info 08h17
Alerte info
Prime à la conversion, électricité, gaz, trottinettes… Tout ce qui change au 1er août
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 1 août, 2019 |Pas de Commentaires »

Bon à savoir………………………………….(31/07/2019)

Logo Francetv info 11h50
Alerte info
On vous explique le fonctionnement de l’Inspection générale de l’administration, qui va enquêter sur la mort de Steve Maia Caniço
Publié dans : ACTUALITES | le 31 juillet, 2019 |Pas de Commentaires »

Belle invention………………………………….(30/07/2019)

Logo Francetv info 16h12
Alerte info
Le tribunal de Tours demande le retrait de compteurs Linky chez treize particuliers pour raisons médicales
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : ACTUALITES | le 30 juillet, 2019 |Pas de Commentaires »

Brexit……………………………(30/07/2019)

Il est arrivé sous les huées et est reparti par la porte de derrière. La visite de Boris Johnson à Bute House, la résidence de la première ministre d’Ecosse, s’est déroulée dans un climat tendu, lundi 29 juillet. Nicola Sturgeon a reçu le nouveau premier ministre britannique sans un sourire, pour une poignée de main glaciale, tandis que les quelque manifestants plantés à proximité criaient leur désapprobation.

M. Johnson a entamé une tournée des trois autres nations qui constituent le Royaume-Uni, outre l’Angleterre : Ecosse, Pays de Galles et Irlande du Nord. Pour ce politicien particulièrement anglais, issu de la bulle médiatique de Westminster, qui a été maire de Londres et est aujourd’hui député d’une circonscription londonienne, le déficit de crédibilité est énorme.

Lire aussi : L’UE répète que l’actuel accord sur le Brexit est « le seul possible »

Les forces centrifuges provoquées par le Brexit sont pourtant très fortes. En Ecosse, qui a voté à 62 % pour rester dans l’Union européenne (UE) en 2016, Mme Sturgeon demande depuis des années un deuxième référendum sur l’indépendance, après celui de 2014. En Irlande du Nord, qui a voté à 56 % pour rester dans l’UE, les appels à une unification de l’île se multiplient. Seul le Pays de Galles, qui a soutenu le Brexit à 52 %, est à peu près épargné par ces poussées indépendantistes.

« Le canot de sauvetage de l’indépendance »

En cas de sortie de l’UE sans accord, qu’envisage sérieusement le premier ministre britannique, ces tensions devraient s’accroître. « M. Johnson risque de découvrir qu’après être sorti d’une union [l’UE], il va passer beaucoup de son temps à essayer d’en sauver une autre [le Royaume-Uni] », note un rapport du cercle de réflexion Institute for Government, publié lundi.

Le Monde

Publié dans : BREXIT | le 30 juillet, 2019 |Pas de Commentaires »

Manger et vivre à crédit……………………(29/07/2019)

Logo Francetv info 08h59
Alerte info
INFOGRAPHIE. « Jour de dépassement » : depuis 50 ans, l’humanité dépasse de plus en plus tôt les limites des ressources de la Terre
 
Publié dans : Non classé | le 29 juillet, 2019 |Pas de Commentaires »

Assurance chômage : réforme…………………………….(28/07/2019)

Le ministère du travail a publié dimanche 28 juillet au Journal officiel le décret mettant en œuvre la réforme vaste – et contestée – de l’assurance-chômage, annoncée par le gouvernement le 18 juin. Ce texte de six articles comprend surtout une annexe de 190 pages qui constitue le nouveau règlement de l’assurance-chômage. Il entrera en vigueur en partie au 1er novembre.

Lire aussi : Ce que la réforme de l’assurance chômage va changer concrètement pour les demandeurs d’emploi
  • Six mois de travail requis

Pour ouvrir des droits à indemnisation, il faudra avoir travaillé six mois (soit 130 jours ou 910 heures) sur les 24 derniers mois. Aujourd’hui, cette condition est de quatre mois sur les 28 derniers. Une exception : pour les plus de 53 ans, la période de référence restera de 36 mois.

La durée minimale d’indemnisation passe aussi de quatre à six mois. La durée maximale reste de deux ans pour les moins de 53 ans, deux ans et demi pour les 53-55 ans, trois ans pour les plus de 55 ans.

Le seuil permettant un rechargement des droits, lorsqu’on travaille pendant sa période de chômage, sera également de six mois (910 heures) contre un mois (150 heures) aujourd’hui.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Assurance-chômage : le gouvernement prévoit des économies drastiques
  • Une allocation mensuelle plus faible pour ceux qui travaillent de manière fractionnée

Actuellement, la durée d’indemnisation est calculée sur le nombre de jours travaillés pendant la période de référence (multipliés par 1,4 pour obtenir des jours calendaires). Au 1er novembre, cette durée sera égale au nombre de jours calendaires, travaillés ou non, à partir du premier jour d’emploi pendant la période de référence jusqu’au terme de celle-ci.

Le Monde

Publié dans : Non classé | le 28 juillet, 2019 |Pas de Commentaires »

Autre bonne nouvelle………………………..(25/07/2019)

Logo Francetv info 10h56
Alerte info
Le prix du timbre rouge passera de 1,05 euro à 1,16 en 2020, le vert de 0,88 euro à 0,97
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 25 juillet, 2019 |Pas de Commentaires »
12345...1373

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente