Mauvaise fréquentation………………………..(24/03/2017)

Logo Francetv info

  14h43
Alerte info
INFO FRANCEINFO. Marc Joulaud, le suppléant de François Fillon à l’Assemblée nationale, est entendu par les juges du pôle financierMarc Joulaud, le suppléant de François Fillon à l’Assemblée nationale est entendu, vendredi 24 mars, par les juges du pôle financier en vue de sa mise en examen, a appris franceinfo. Pendant son exercice de député, entre 2002 et 2007, il avait employé Penelope Fillon comme assistante parlementaire. Cette dernière doit être entendue le 28 mars par la justice.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : "AFFAIRES" | le 24 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Attention à vos réveils…………………(24/03/2017)

N’oubliez pas que Dimanche 26/03/20017, entre 02 et 03 heures nous passons dite d’été !!

Publié dans : INFORMATION | le 24 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Tourner en rond dans une pièce carrée……(24/03/2017)

Logo Francetv info 06h08
Alerte info
Présidentielle : « Je soutiens Emmanuel Macron, mais je reste socialiste », annonce Jean-Yves Le DrianJean-Yves Le Drian a officialisé son soutien à Emmanuel Macron en vue de l’élection présidentielle, dans une interview accordée à Ouest France, vendredi 24 mars. Le ministre de la Défense a justifié son ralliement par la conviction que le candidat d’En Marche! « propose des actions réalistes et financées » pour la France, tout en assurant qu’il « reste socialiste ».
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Politique | le 24 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

L’édito de Laurent Joffrin…………….(24/03/2017)

Édito

Il ne saute pas sur sa chaise comme un cabri en criant «L’Europe ! L’Europe ! L’Europe !», selon l’épigramme naguère décochée à Jean Lecanuet par le général de Gaulle. Mais nous n’en sommes pas loin. Emmanuel Macron, par rapport à ses prédécesseurs centristes, a le mérite de la continuité. Quitte à prendre une bonne partie de l’opinion à rebrousse-poil, il défend le projet européen avec flamme et précision. A l’échelle de l’histoire, rappelle-t-il, l’Union a changé le continent de la guerre en aire de paix et de coopération. Juste remarque qui, pourtant, finit par tourner à vide, pour la bonne raison que les meilleurs arguments s’usent avec le temps, plus qu’ils ne se réfutent.

Il en faut bien d’autres pour convaincre les peuples que la construction européenne leur est profitable, qu’elle n’est pas le cheval de Troie d’une mondialisation dure aux faibles. Macron propose dans cet esprit une batterie de réformes, classiques ou nouvelles, qui peuvent aller dans le bon sens. Mais son originalité n’est pas là. Elle réside dans son rapport à l’Allemagne.

Dans cette campagne, comme dans les précédentes, la majorité des candidats font des moulinets avec leur sabre de bois : on va voir ce qu’on va voir, l’Allemagne devra plier ! Pour constater, une fois élus, que leurs mâles résolutions tombent à plat dans une construction fondée sur la culture du compromis. Macron tourne le dos à cette stratégie. Plutôt que de contraindre l’Allemagne – ambition vaine -, il faut la rassurer et la séduire. Commençons par donner des gages de bonne gestion et de sages réformes, alors nous pourrons demander des concessions. L’antigermanisme, qui n’est jamais très loin dans la vie politique française, criera que c’est se précipiter à Berlin comme on va à Canossa. Mais comme l’autre posture n’a jamais donné grand-chose, il faut peut-être laisser sa chance à cette approche. A condition que cette bonne volonté initiale débouche sur des résultats tangibles, c’est-à-dire sur la réforme en profondeur, sociale et démocratique, d’une Union qui s’effondrera si elle ne change pas. Ce n’est pas gagné.

Laurent Joffrin

Lineration.fr
Publié dans : Politique | le 24 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

En toute piété………………………(24/03/2017)

Logo Francetv info

  23h01
Alerte info
Fillon accuse Hollande d’animer un « cabinet noir », le chef de l’Etat « condamne avec la plus grande fermeté des allégations mensongères »François Hollande a « condamné avec la plus grande fermeté les allegations mensongères » de François Fillon, dans un communiqué, en réaction aux accusations lancées par ce dernier dans « l’Emission politique » de France 2, jeudi 23 mars. Le candidat Les Républicains a accusé le président de la République d’être à la tête d’un « cabinet noir » qui orchestrerait des fuites contre lui, et a demandé l’ouverture d’une enquête.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : "AFFAIRES", Politique | le 24 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Heureusement, il ne s’agissait pas de sous-vetêments..(23/03/2017)

Logo Francetv info

  21h23
Alerte info
François Fillon : « J’ai eu tort d’accepter » les costumes offerts par l’homme d’affaires Robert Bourgi, « je les ai rendus ». Regardez « L’Emission politique » en directTenter d’enrayer la chute dans les sondages et convaincre les Français sur son programme. A un mois jour pour jour du premier tour de l’élection présidentielle, François Fillon est l’invité de « L’Emission politique » sur France 2, jeudi 23 mars à partir de 21 heures. « J’ai eu tort d’accepter » les costumes offerts par l’homme d’affaires Robert Bourgi, « je les ai rendus », a affirmé l’ancien Premier ministre en début d’émission.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : "AFFAIRES" | le 23 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin…………..(23/03/2017)

Libération

23 mars 2017
Laurent Joffrin
La lettre de campagne
de Laurent Joffrin

Comme par hasard…

Entre House of Cards et X-Files. Eric Ciotti, député LR des Alpes-Maritimes, «chargé de la mobilisation dans la campagne de François Fillon», a trouvé un bon moyen de mobiliser les électeurs : dénoncer le ténébreux complot qui vise son candidat. «Vous voyez bien que, comme par hasard, il y avait un problème avec M. Le Roux […] et on nous sort une nouvelle affaire, a-t-il dit sur RTL. […] On assiste chaque jour à l’organisation d’une manipulation globale.» Peu après, François Fillon lui-même a repris la formule : «Comme par hasard, le Parti socialiste, M. Macron, M. Hollande, se jettent sur ces pseudo-révélations.»

La locution «comme par hasard» est l’une des plus commodes dans l’arsenal rhétorique des campagnes. Elle permet d’accuser n’importe qui de n’importe quelle manœuvre subreptice, sans que l’interlocuteur puisse répondre. Comment prouver, en effet, que c’est bien le hasard qui explique telle ou telle coïncidence ? Celui qui s’y risque passe aussitôt pour un naïf qui ignore les véritables ressorts de la vie politique. Comme on disait dans le vénérable X-Files, «la vérité est ailleurs».

Tous les camps, tous les candidats peuvent y recourir. C’est le propre des propositions «infalsifiables», comme disait Karl Popper, elles sont parfaitement réversibles. Ainsi le gouvernement pourrait répondre à Ciotti : le projecteur des affaires était braqué sur Fillon, «comme par hasard» les médias (manipulés, bien sûr) sortent l’affaire Le Roux, qui relativise les ennuis du candidat LR. Manipulation !

Même chose au FN. Marine Le Pen semble bien placée pour franchir le premier tour ? «Comme par hasard», la justice s’intéresse à l’activité – ou à la non-activité – de son assistante parlementaire. Le Parlement européen est d’ailleurs complice de cette obscure opération, puisqu’il réclame, «comme par hasard», le remboursement des sommes touchées pour payer ladite assistante. Manipulation !

Benoît Hamon a fait un bon discours dimanche. «Comme par hasard», trois instituts de sondages le donnent en baisse. Vous croyez que c’est seulement le reflet de l’opinion ? Vous êtes naïfs. Tout le monde sait, comme le disent par exemple les partisans de Jean-Luc Mélenchon, que les sondages sont financés «par les multinationales». La preuve : les mêmes instituts placent Mélenchon à environ 12% depuis des semaines, accréditant l’idée d’une campagne qui ne décolle pas. On veut soumettre les Insoumis. Manipulation !

Emmanuel Macron s’installe à la place du favori ? Eminemment louche. Outre qu’elle se lit dans les sondages (manipulés, voir supra), cette place est aussi le résultat de l’action oblique des «forces de l’argent». C’est Hamon qui le dit très benoîtement. Il ne cesse de suggérer que Macron est financé par des personnages aussi douteux que puissants. La preuve ? Il refuse de donner la liste de ses donateurs. Manipulation !

Enfin, «comme par hasard», cette lettre s’inquiète de la psychose du complot qui tend à l’installer au cœur de la campagne et qui marque une régression démocratique, favorable avant tout aux extrêmes. C’est bien pour camoufler l’influence occulte des maîtres cachés de l’élection (suivez mon regard…), de manière à tromper un peu plus l’électeur. Autrement dit, ce que vous venez de lire montre que l’auteur, lui aussi, est de mèche dans ce vaste complot. Manipulation !

Et aussi…

• Le Drian a franchi le rubicon. Le populaire ministre de la Défense a rejoint Emmanuel Macron. Etonnant ? Pas sûr. Celui qui fut longtemps maire de Lorient accueillait dans les années 80 une petite bande delorienne qui s’était baptisée «les transcourants». Un opuscule avait livré sa philosophie très réformiste, signé Jean-François Trans. Le transparent pseudonyme réunissait cinq mousquetaires de la «gauche moderne», quatre Jean et un François : Jean-Pierre Jouyet, Jean-Pierre Mignard, Jean-Michel Gaillard (mort depuis), Jean-Yves Le Drian et François Hollande. Jouyet a rejoint le gouvernement Sarkozy en 2007 avant de revenir vers Hollande. Jean-Pierre Mignard et Jean-Yves Le Drian sont chez Macron. Transcourants ou transfuges ? Reste tout de même François Hollande…

•Les candidats ont publié l’état de leur patrimoine. Comme d’hab, c’est celui de Fillon qui pose le plus de questions. Prêts familiaux, transactions incertaines, contrats discrets… Décidément, le candidat LR tend à s’emmêler dans les comptes, lui qui joue depuis toujours les pères la rigueur. Mélenchon n’est pas pauvre, loin de là. Il est vrai qu’il a été ministre, sénateur et qu’il est député européen. Rien de louche là-dedans, seulement un niveau de vie confortable, logique pour un élu en fin de carrière. Marine Le Pen est également prospère. La candidate «du peuple» possède des parts dans un château et quelques bien immobiliers supplémentaires. Macron déclare l’un des plus petits patrimoines, ce qui est paradoxal pour un ancien banquier d’affaires. Mais il est encore en début de carrière… Dupont-Aignan, candidat de Debout la France, est assis sur un magot rondelet. Hamon possède un patrimoine immobilier désirable, quoique très cohérent avec son parcours. Arthaud et Poutou sont trotskystes jusque dans leur maigre fortune. Une remarque, tout de même, qui devrait calmer les ardeurs poujadistes qui flottent dans l’air du temps : eu égard aux compétences requises pour arriver à ce niveau de la vie politique, ces patrimoines restent tout à fait raisonnables. Les mêmes qualités déployées dans le privé auraient rapporté beaucoup plus. Comme quoi, contrairement à une idée reçue, l’argent n’est pas tout pour les ambitieux.

Laurent Joffrin
Publié dans : Politique | le 23 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Flash « franceinfo »…………….(23/03/2017)

Logo Francetv info

  13h22
Alerte info
Le groupe Etat islamique revendique l’attaque de Londres. Suivez notre directLe groupe Etat islamique a revendiqué l’attaque de Londres via son organe de communication Amaq, jeudi 23 mars, sur la messagerie Telegram. L’identité de l’assaillant présumé reste toujours inconnnue. Abattu devant le Parlement, cet homme était britannique et connu du renseignement britannique comme un « extrémiste », a annoncé la Première ministre, Theresa May.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : TERRORISME | le 23 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Flash « franceinfo »………………………..(23/03/2017)

Logo Francetv info

  14h31
Alerte info
Un homme tente de foncer dans la foule à Anvers avant d’être arrêté, le véhicule était immatriculé en France. Suivez notre directLe conducteur d’un véhicule a été arrêté par la police à Anvers (Belgique), jeudi 23 mars, après avoir tenté de s’engager à vive allure dans une rue commerçante et de foncer dans la foule, annonce la police belge. Des policiers et des militaires ont été déployés en renfort dans la ville. Le véhicule utilisé était immatriculé en France, précise la police belge.
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : TERRORISME | le 23 mars, 2017 |Pas de Commentaires »

Les infos de « franceinfo »………….(23/03/2017)

Drapeau français Elections 2017

Les #5 infos de la présidentielle aujourd’hui
Le Drian va (enfin) rallier Macron, La Réunion chante pour En marche !, le camp Fillon s’inquiète…
Le Drian va (enfin) rallier Macron, La Réunion chante pour En marche !, le camp Fillon s'inquiète...
Grands discours, petites phrases, propositions chocs ou anecdotes… Chaque jour, jusqu’au 7 mai 2017, date du second tour de l’élection présidentielle, franceinfo résume ce qu’il ne faut pas rater de l’actualité de la campagne. Voici l’essentiel à retenir de ce jeudi 23 mars.

#1 Le Drian rallie (enfin) Macron

Maintes fois annoncé, le soutien de Jean-Yves Le Drian doit devenir officiel ce jeudi, annonce Ouest-France. Le ministre de la Défense annoncera son soutien au candidat d’En marche ! aux vice-présidents du Conseil régional de Bretagne qu’il dirige. Par ailleurs, un entretien qui explique les raisons de son ralliement sera publié par le quotidien régional. Après Barbara Pompili et Thierry Braillard, il est le troisième membre du gouvernement à rallier Emmanuel Macron.

#2 Fillon et Hamon baissent encore, selon un sondage

A un mois, jour pour jour, du premier tour, Emmanuel Macron et Marine Le Pen confortent leur avance sur leurs concurrents, selon un sondage Harris Interactive pour France Télévisions publié ce jeudi. Selon cette enquête, réalisée après le premier débat télévisé, l’ancien ministre de l’Economie arriverait en tête au premier tour, avec 26% des intentions de vote, talonné par la candidate frontiste (25%). Toujours empêtré dans ses affaires, François Fillon chute de deux points et arriverait troisième, avec 18% des voix.

Par ailleurs, Benoît Hamon perd 1,5 point en deux semaines, quand Jean-Luc Mélenchon en gagne autant. Résultat : le candidat socialiste rétrograde en cinquième position (12,5%) et se fait doubler par le candidat de La France insoumise (13,5%).

 

#3 Les fillonistes s’inquiètent

« On est à trente jours du premier tour, il peut arriver un accident industriel », s’alarme un « filloniste de la première heure », dans Le Figaro (article réservé aux abonnés). Le quotidien explique que, en privé, l’équipe de campagne de François Fillon s’alarme de la tournure prise par la campagne, alors que le candidat de la droite est distancé dans les sondages. « Là, c’est la chute », constate l’un des lieutenants de l’équipe. « Il y a eu une rupture la semaine dernière sur le terrain, liée à l’affaire des costumes » offerts à François Fillon, poursuit un député LR.

#4 Les Réunionnais offre une chanson à Macron

Il s’agit d’une tradition locale, explique Outre-mer 1ère. Avant son déplacement à La Réunion les 25 et 26 mars, Emmanuel Macron est l’objet d’un « séga », un chant traditionnel réunionnais, utilisé par les politiques locaux. La vidéo a été mise en ligne par Thierry Robert, député-maire de de Saint-Leu. En créole, les paroles (entêtantes) sont résumées par Outre-mer 1ère : « Vote pour Macron, notre pays a besoin d’un bon président. Il sait comment il faut faire pour mettre le peuple dans la lumière. L’Outre-mer mérite un bon dirigeant. »

#5 Le patrimoine des candidats se dévoile

C’est une première : les déclarations de patrimoine des onze candidats à l’élection présidentielle ont été publiées mercredi soir par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Des déclarations certifiées sur l’honneur mais non contrôlées. Qui a le plus gros patrimoine immobilier ? Quel candidat a des comptes à découvert ? Qui ne possède pas de voiture ? Et qui est un gros collectionneur de montres ? Franceinfo a répéré huit éléments marquants de ces documents.

Suivez-nous
Les infos de
Publié dans : Politique | le 23 mars, 2017 |Pas de Commentaires »
12345...1089

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente