Respect jeune homme……………………………..(05/06/2019)

Logo Francetv info 13H40
ALERTE INFO
VIDEO. Jour J : « C’est quand même dur de mourir », Emmanuel Macron lit la lettre d’adieu du résistant Henri Fertet, fusillé à 16 ans
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 5 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

Du beau linge…………………………..(05/06/2019)

Logo Francetv info 22H14
ALERTE INFO
Affaire Carlos Ghosn : Rachida Dati et Alain Bauer visés par une enquête pour des contrats avec la filiale néerlandaise de Renault-Nissan
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 5 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

Serait-ce possible ?……………………………(05/06/2019)

Par Matthieu Aron

Publié le 05 juin 2019 à 07h00

Le 29 mai, le député (Les Républicains, LR) Olivier Marleix a été longuement entendu comme témoin par les enquêteurs de l’Office central de Lutte contre la Corruption à Nanterre. Cette audition est intervenue à la suite du signalement fait par Olivier Marleix le 17 janvier au parquet de Paris. Le député, qui a présidé au printemps 2018 la commission d’enquête parlementaire sur les « décisions de l’Etat en matière de politique industrielle », s’interroge sur un possible « pacte de corruption ». Dans les éléments qu’il a transmis à la justice, Marleix considère qu’Emmanuel Macron, alors secrétaire général adjoint de la présidence de la République, a « joué un rôle personnel actif et déterminant » lors de la vente du pôle énergie d’Alstom à son concurrent américain General Electric.

Selon le parlementaire, plusieurs personnes appartenant à des cabinets d’avocats, des banques-conseils, ou des agences en communication, toutes rémunérées lors de la vente, se retrouvent également dans la liste des donateurs ou des organisateurs de dîners de levée de fonds pendant la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. En novembre 2018, le parquet de Paris avait déjà ouvert une enquête préliminaire sur les comptes de campagne du futur président de la République, au sujet d’un total de dons de 144 000 euros, dont la Commission des comptes de campagne n’avait pas réussi à retracer l’origine.

L’OBS
Publié dans : Non classé | le 5 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

Un grand serviteur de l’Etat……………………….(05/06/2019)

Logo Francetv info 09H17
ALERTE INFO
Dépenses suspectes de Carlos Ghosn : « Il y aura plainte », assure le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 5 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

A dégager……………………………………(04/06/2019)

Logo Francetv info 21H22
ALERTE INFO
Sondage négatif, départs du parti, risque de scission à l’Assemblée… Comment Laurent Wauquiez a été contraint de quitter la tête des Républicains
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 4 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin……………………….(04/06/2019)

Libération 03 juin 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Le dur avenir de la droite molle

Au vu de son score aux européennes, on comprend que Laurent Wauquiez avait deux problèmes. Soucieux de ne pas s’asseoir entre deux chaises, celle du conservatisme pur et dur et celle du libéralisme mollasson, il avait choisi celle de droite. Mais c’était un tabouret : adieu espoir de fauteuil élyséen. Soucieux d’affirmer sa ligne, il la défendait avec une force de conviction sans faille. Mais on le soupçonnait de ne pas y croire néanmoins, lui qui avait préalablement théorisé l’usage extensif du «bullshit» médiatique à destination d’un public de gogos ; les gogos sont partis ailleurs.

Voilà qui faisait beaucoup pour un seul homme : il a été contraint au retrait, ce qu’il a accepté avec une dignité incontestable. Il avait réussi tous les concours mais il a manqué celui de la vraie vie, plus cruelle que les jurys de grandes écoles. Ce n’est pas le tout d’avoir des diplômes. Il faut savoir ce que l’on en fait. Le voici condamné à la traversée des déserts du Massif central. C’est un lieu calme, propice au ressourcement.

Brûlant soudain ce qu’elle avait adoré par calcul, la droite jure qu’on ne l’y reprendra plus. Ses caciques veulent désormais poser leur auguste séant sur les deux chaises négligées par Wauquiez. L’ennui c’est qu’elles sont maintenant nettement plus écartées, l’une proche du RN, l’autre d’En marche. Ils risquent de s’asseoir dans le vide, position inconfortable, surtout en politique, où il faut toujours avoir un siège.

Cette situation n’est pourtant pas nouvelle dans la longue histoire de la droite. Toujours elle a été partagée entre durs et mous, conservateurs cocardiers et libéraux centristes, bonapartistes et orléanistes. Chirac, puis Sarkozy, mous et durs à la fois, avaient réussi à transcender ce dilemme, grâce à la mystique du chef. On dit que la droite doit retrouver des idées, parties les unes vers l’extrême droite, les autres vers le centre macronien. C’est surtout un homme – ou une femme – qui lui manque. Wauquiez n’a pas su endosser le costume. Qui peut le faire ? Bertrand le Nordiste ? Pécresse reine d’Ile-de-France ? Baroin, vieux bébé Chirac à la voix d’or ? Tous restent pour l’instant sur la réserve. En attendant, c’est un comité qui devrait prendre la suite et dessiner le futur projet. Mais on connaît l’aphorisme. Qu’est-ce qu’un dromadaire ? Un cheval dessiné par un comité.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans : Non classé | le 4 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

D’ici là, crever de faim………………………….(04/06/2019)

Logo Francetv info 14H48
ALERTE INFO
Gaspillage : Edouard Philippe annonce l’interdiction de la destruction des produits non alimentaires invendus d’ici 2023
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 4 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

Avis……………………………………….(04/06/2019)

Chers Amis lecteurs, Chères Amies lectrices non je n’ai pas négligé d’alimenter ce blog durant quatre jours.

 

Une panne de secteur chez mon fournisseur d’accès à internet, et durant cette période

 

j’ai dû me contenter de regarder mon écran noir sans pouvoir faire autre chose que de broyer la même couleur !

 

Avec mes excuses.

 

Publié dans : Non classé | le 4 juin, 2019 |Pas de Commentaires »

La lettre de Laurent Joffrin………………………(31/05/2019)

Libération 31 mai 2019
Laurent Joffrin
La lettre politique
de Laurent Joffrin

Jadot, président ?

Le paysage politique français, longtemps partagé en deux (droite et gauche), est donc divisé en trois courants, comme viennent de le confirmer les élections européennes : les nationalistes (Marine Le Pen et divers supplétifs, genre Philippot ou Dupont-Aignan) ; la droite (LR et Macron) ; la gauche au sens large (Jadot, Mélenchon, les socialistes, les communistes). Tout cela peut encore changer trois fois dans les années qui viennent, mais au-delà des péripéties, deux choses demeureront : la présidentielle restera l’élection reine ; ces trois courants sont enracinés dans la vie politique, même si leur force relative peut évoluer.

Sur le papier, chacun d’entre eux peut se voir au deuxième tour de la présidentielle, en présentant un candidat ou une candidate susceptible de dépasser les 20%. Marine Le Pen et Emmanuel Macron ont toutes les chances d’y parvenir. Il en va tout autrement pour la gauche : émiettée, celle-ci verra ses candidats éliminés dès le premier tour et ses électeurs condamnés à arbitrer une nouvelle fois un duel Macron-Le Pen.

A moins que… A moins qu’un de ses sous-courants ne s’impose aux autres. C’est de toute évidence l’idée qui a germé dans le cerveau fiévreux de Yannick Jadot. Commentant le résultat du scrutin, le héraut des Verts a aussitôt appelé à d’autres succès, aux municipales, aux régionales, mais aussi pour plus tard, c’est-à-dire pour la présidentielle. L’écologie, a-t-il dit sans ambages, a vocation à assumer le pouvoir. Or le pouvoir, en France, se trouve à l’Elysée. Folle ambition ? Pas forcément. Déjà Jadot a fait un bond de 20 points dans les sondages de popularité, en tête des personnalités politiques du pays à 32% d’opinions favorables (30% pour Macron, 28% pour Marine Le Pen, 20% pour Mélenchon, les autres derrière, sondage Odoxa). L’écologie, on le sait, tend à dominer les esprits bien au-delà de l’électorat vert. Quant aux Verts eux-mêmes, ils peuvent espérer de bons résultats dans les élections locales et régionales, ce qui leur ouvrirait la porte pour 2022. Jadot, dans cette hypothèse, aura beau jeu de dire à ses concurrents de gauche : je suis devant, ralliez-vous à moi et nous gagnons, présentez-vous et nous perdons tous. Voilà qui donne des ailes…

Que feront ses partenaires ? La France insoumise voudra évidemment continuer à naviguer en solitaire. Mais à quelque 6% elle ne pèsera guère. Reste l’ancienne gauche, PS et PC. Elle peut s’effacer derrière Jadot, considérant qu’au fond elle a fait son temps, que le socialisme, ou la social-démocratie, idéologies du XXe siècle, doivent se fondre dorénavant dans l’écologie. Mais elle peut aussi considérer que son héritage peut être renouvelé, que la justice sociale reste prioritaire, même dans le cadre de la défense de la planète, que son influence, si on cumule les scores de ses différentes composantes, égale celle des Verts. Choix stratégique. On dira que ce sont spéculations prématurées, que nous sommes à trois ans de l’échéance. Certes. Mais les choix d’aujourd’hui gouverneront les résultats de demain.

LAURENT JOFFRIN
Publié dans : Non classé | le 31 mai, 2019 |Pas de Commentaires »

La Bérézina droitière…………………………(31/05/2019)

Logo Francetv info 17H16
ALERTE INFO
Après la déroute aux européennes, une vingtaine de députés Les Républicains envisagent de créer un nouveau groupe à l’Assemblée dès la semaine prochaine
Cliquez ici pour plus d’informations
Publié dans : Non classé | le 31 mai, 2019 |Pas de Commentaires »
1...56789...1364

Vu de Corbeil-Essonnes |
ARCHITECTURE D'UN CONGO NOU... |
DEBOUT SAINT ETIENNE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | PS : UN NOUVEAU SOUFFLE POU...
| Comité de soutien de Quetig...
| Ségolène Royal présidente